Ministère de l'Environnement et du Développement Durable


 

La Convention sur la conservation des espèces migratrices (CMS)

Depuis que la Convention est entrée en vigueur le 1er novembre 1983, le nombre de ses membres n'a cessé d'augmenter et comptait 108 Parties à la date du 1 mars 2008 représentant l'Afrique, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud, l'Asie, l'Europe, l'Australie et l'Océanie.

La Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (connue également sous le nom de CMS ou Convention de Bonn) a pour but d'assurer la conservation des espèces migratrices terrestres, marines et aériennes sur l'ensemble de leur aire de répartition. C'est l'un des traités intergouvernementaux concernant la conservation de la faune sauvage et de ses habitants à l'échelle mondiale. La Mauritanie a élaboré un rapport national 2003.

La convention est entrée en vigueur en Mauritanie le 01 juillet 1998. La Mauritanie a signé le mémorandum d’accord.

Le Point focal national désigné de cette convention est le Directeur des Aires Protégées et du Littoral.

 

Pour apprendre plus sur cette convention, allez sur 

 

République Islamique de Mauritanie
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
B.P : 1666, 2222 Nouakchott - Mauritanie

 

Ce site a été développé avec le soutiens de REPSAHEL - Amélioration de la résilience des populations sahéliennes aux mutations environnementales

© 1997 - 2015 tous droits réservés
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable