Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable conduit la délégation mauritanienne aux travaux du 3ème Forum Régional Africain sur le Développement Durable, tenu à Addis-Abeba en Ethiopie.

L’édition 2017 du Forum Régional Africain sur le Développement Durable (ARFSD) a pris fin ce vendredi 19 mai à Addis-Abeba en Ethiopie, avec la participation d’une importante délégation mauritanienne conduite par Son Excellence Monsieur Amedi Camara, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable.

 Le Forum régional Africain sur le Développement Durable qui a été organisé conjointement par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, la Banque Africaine de Développement et la Commission de l’Union Africaine, s’est attelé à plusieurs questions dont la concertation sur la position commune de l’Afrique lors du Forum politique de haut niveau, qui aura lieu à New York du 17 au 19 juillet 2017, sous les auspices du Conseil économique et social des Nations Unies sous le thème «Éliminer la pauvreté et promouvoir la prospérité dans un monde en mutation».

 Son Excellence Monsieur Amedi Camara, a pris part à cette occasion, à un important panel ministériel où il a présenté l’expérience de la Mauritanie, en ce qui concerne la mise en œuvre des objectifs du développement durable, rappelant la transversalité de ces objectifs et le caractère élargi de l’engagement des parties prenantes au niveau national.

La 3ème session du Forum Régional Africain sur le Développement Durable a également élu la Mauritanie tant que président du Comité du Développement Durable de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, pour un mandat de deux ans. Les 2ème et 3ème vice-présidents, ainsi que le rapporteur sont revenus respectivement au Mali, Zimbabwe, Burundi et Sao Tomé.

Les participants ont adopté un document final qui sera présenté lors du Forum politique de haut niveau sur le développement durable de 2017 (HLPF), qui se tiendra en juillet, à New York, sous les auspices du Conseil économique et social (ECOSOC). Ce document final traite de la volonté du continent de stimuler la croissance durable sur le continent, de créer des emplois et d’éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes et dimensions, entre autres.

L’ARFSD, qui a eu lieu sous le thème « Assurer une croissance et une prospérité inclusives et durables pour tous » suit les progrès dans la mise en œuvre des 17 ODD qui sont au cœur de l’Agenda 2030 pour le développement durable alors que la lutte dans le monde pour éradiquer la pauvreté et promouvoir la prospérité se poursuit.

En Afrique, les ODD sont mis en œuvre simultanément et de manière intégrée avec le premier plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063, le cadre stratégique de cinquante de l’Afrique pour la transformation socio-économique qui a pour objectif d’accélérer la mise en œuvre des initiatives continentales passées et existantes pour une croissance et un développement durables.

 

Le thème de la troisième session du forum régional reposait sur un certain nombre de considérations et de tendances relatives à l’élimination de la pauvreté en Afrique. L’une des principales observations concerne la croissance économique en Afrique qui a été insuffisante pour éradiquer la pauvreté.

L’élimination de la pauvreté et la promotion de la prospérité en Afrique dépendent donc de la promotion d’une croissance inclusive et durable, ont convenu les participants sur leur document final au forum de haut niveau.

La réalisation de l’égalité hommes-femmes, l’autonomisation des femmes et la prise en compte des jeunes dans la planification et la mise en œuvre du développement sont des dimensions essentielles de l’inclusion dans la région, ajoutent-ils.

Le forum a notamment entrepris un examen approfondi de la mise en œuvre du groupe d’Objectifs de développement durable pour le HLPF de 2017 sous les sous-thèmes de l’éradication de toutes les formes de pauvreté en Afrique Mettre fin à la faim et parvenir à la sécurité alimentaire en Afrique ; Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous ; Promouvoir l’égalité hommes-femmes et autonomiser les femmes et les filles; Renforcer les infrastructures résilientes et promotion une industrialisation et une innovation inclusives et durables ; conserver et utiliser de façon durable les océans, les mers et les ressources marines pour le développement durable.

 L’ARFSD fournit des conseils politiques, une orientation et des recommandations pour le développement durable aux États membres, y compris le suivi et l’examen des progrès dans la mise en œuvre des engagements du développement durable.

 Le Ministre a été accompagné lors de ce voyage par Messieurs Mohamed Yahya O. Lafdal et Ely Ould Oudeika, respectivement Chargé de Mission au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et Directeur au Ministère de l’Economie et des Finances.

 MEDD COMM

 

 

 

 

République Islamique de Mauritanie
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
B.P : 1666, 2222 Nouakchott - Mauritanie

 

Ce site a été développé avec le soutiens de REPSAHEL - Amélioration de la résilience des populations sahéliennes aux mutations environnementales

© 1997 - 2015 tous droits réservés
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable