Achats & Recrutements

 République Islamique de Mauritanie                               Honneur-Fraternité-Justice

   Ministère de l’Environnement et du Développement Durable

Direction de la Protection de la Nature

Projet de Gestion Durable des Paysages (PGDP)

 Avis de recrutement de Trois Assistants Administratifs et Financiers (Relance)

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Gestion Durable des Paysages du Programme SAWAP (144183)  (PGDP), l’Unité de Gestion du Projet envisage le recrutement de Trois Assistants Administratifs et Financiers pour le compte des Wilayas d’intervention du Projet (Trarza, Brakna et Gorgol).

1 . Mandat:    

Sous la supervision du comptable au niveau central et la responsabilité du Chargé de Programme Régional du Projet, l’assistant administratif et financier aura pour tâches:

a)      la gestion du personnel du PDGP au niveau régional

b)      la gestion de la logistique (surtout véhicule) et tout autre patrimoine du projet au niveau régional ;

c)      assurer le conseil en gestion administrative, comptable et financière pour les Associations villageoises d’intervention du projet

d)     Assurer  le traitement rapide des pièces comptables des micros projets et de l’URC

e)      Veiller au respect des procédures de gestion financière (éligibilité, efficacité des dépenses) des micro- projet et  de l’URC

f)       Veiller à la transparence dans l’utilisation des ressources au niveau des micro- projets

g)      Assister à l’élaboration, à l’exécution  et au suivi des micros - projets

h)      Assister aux ateliers de formation destinés aux micros - projets

i)        Elaborer des rapports trimestriels sur les micros - projets

j)        Elaborer les rapports de suivi financier trimestriel au niveau régional et le remonter à l’UGP

k)      Assister les Associations villageoises et les communes dans l’élaboration de tous les documents comptables (factures, bons de commande, contrats, conventions de partenariat, chèques,  etc.)

l)        S’assurer de la bonne tenue, par les Associations villageoises, des journaux et registres comptables (livres de caisse, inventaires des immobilisations, gestion des stocks, gestion des boutiques, …) dans la gestion de leurs AGR

m)     Vérifier la gestion des comptes bancaires des Associations villageoises et s’assurer de la bonne élaboration des états de rapprochement bancaires. Etablir et analyser les états financiers ;

n)      Participer à l’élaboration des budgets prévisionnels annuels au niveau régional

o)      s’assurer que les activités du projet sont conduites de façon efficace et en conformité avec les prévisions des manuels du projet ;

p)      Suivre l’exécution du budget des micro - projets et de l’URC et Établir les rapports de suivi budgétaire sur les micro - projets et faire des recommandations pertinentes pour l’amélioration de l’exécution budgétaire à la fin de chaque trimestre.

q)      Etablir une base de données financière des projets par région, activité et par bénéficiaire 

r)       assister le chef de l’URC dans la bonne coordination avec les autres projets et structures en lien avec le PGDP tels que : le projet d'amélioration de la résilience des communautés et de leur sécurité alimentaire face aux effets néfastes du changement climatique en Mauritanie (PARSAC) et l’agence nationale de la grande muraille verte(ANGMV)

s)       Participer à l’élaboration des propositions pour la sélection des micros projets à financer

t)       Suivre les biens et service de l’URC

u)      Préparer et effectuer les inventaires de fin d’année (immobilisation, stocks, caisse

v)      Aider au niveau régional à l’organisation des activités de suivi-évaluation des micro - projets sur le terrain en mettant l’accent sur les aspects suivants :

 

·         la mise en œuvre du cadre de suivi-évaluation au niveau des sites de l’UGP

·         la mise en place de bases de données tout le long de la chaine d’exécution et à leur mise à jour régulière;

·         la formation du personnel affecté au suivi/évaluation au niveau des structures d’exécution;  la mise en place des outils de vérification afin de s’assurer de la véracité des indicateurs collectés ;

·         le mécanisme et l’outil prévu pour le suivi-évaluation de chaque indicateur de performance

·         participer au niveau régional et central aux réunions concernant la mise en œuvre du projet.

 

w)    Assister le chef de l’URC dans la gestion des contrats des structures participant à la mise en œuvre du projet

x)      Assister l’UGP et L’JURC dans la gestion des missions de terrain, des voyages et autres déplacements de leur personnel

y)      Mettre en place un système de sauvegarde des informations financières des micros projets

2. QUALIFICATIONS et  EXPERIENCES:

 

Profil du candidat :

- Etre titulaire d’un bac +2 en comptabilité type  BTS/DUT en comptabilité ou équivalent;

- Avoir au moins 3 trois ans d’expérience professionnelle dans un cabinet d’audit et d’expertise comptable,

- L’expérience de comptable dans un projet financé par l’IDA serait un atout

- Avoir une bonne connaissance des outils informatiques notamment des logiciels comptables et de gestion des projets sur financements des partenaires au développement.

 

3. LANGUE DE TRAVAIL:

 

Le titulaire du poste devra manier parfaitement le Français.

La connaissance de l’anglais serait un atout

La connaissance des langues nationales (Hassanya, Pulaar, Soninké ou le  Wolof) est également souhaitée.

 4. TYPE ET DUREE DU CONTRAT:

 L’UGP sera liée à l’assistant administratif et financier par un contrat établi selon la législation et le code de travail en vigueur en République Islamique de Mauritanie. La durée du contrat est de 1 an renouvelable par tacite reconduction. Il sera assorti d’une période d’essai de trois mois concluante sur les capacités du candidat à remplir le poste à lui confier.

 5. LOCALISATION:

L’Assistant Administratif et Financier sera basé au niveau du chef lieu de la wilaya d’intervention du PGDP.

Le dossier doit parvenir au Secrétariat dudit Projet à la Direction de la Protection de la Nature au plus tard le Mardi 24 Janvier 2017 à 15 h 00 mn et doit comprendre :

-          Une lettre de motivation manuscrite adressée au Coordinateur du Projet,

-          Un curriculum vitae paraphé, daté et signé,

-          Des copies légalisées des diplômes et attestations.

Seules les références attestées par les maîtres d’ouvrages seront prises en considération lors de l’évaluation.

 

N.B. : Sous peine de nullité, un candidat ne peut postuler qu’à un seul poste et doit

             Impérativement préciser la Wilaya voulue.

 

 

Diop Boubacar                   

 République Islamique de Mauritanie                               Honneur-Fraternité-Justice

   Ministère de l’Environnement et du Développement Durable

Direction de la Protection de la Nature

Projet de Gestion Durable des Paysages (PGDP)

 

Avis de recrutement d’un Auditeur Interne (Relance)

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Gestion Durable des Paysages du Programme SAWAP (144183)  (PGDP), l’Unité de Gestion du Projet envisage le recrutement d’un Auditeur Interne pour le compte dudit Projet.

1. Mandat:

Sous la supervision du comité de pilotage et sous la responsabilité du Coordinateur de l’Unité de Gestion, l’Auditeur Interne du Projet assurera le contrôle des réalisations physiques, le respect des normes financières, l’application des procédures de gestion ces taches seront assurées au niveau central comme au niveau décentralisé du projet. En d’autres termes, il aura pour tâches:

a)      En matière de contrôle de gestion :

·                    Contrôler les conditions d’exécution des budgets

·                    S’assurer de la réalisation physique des programmes d’activité

·                    Procéder à l’analyse des écarts budgétaires

·                    Procéder périodiquement à l’analyse des charges de structures, charges directes et semi-directes

·                    S’assurer de la mobilisation des ressources prévisionnelles

·                    Mettre en place le tableau de bord de gestion et faire des analyses des indicateurs de mesure de performance (alerte, ajustement, etc…)

·         Vérifier le bon fonctionnement des systèmes d’enregistrement et de comptabilisation des ressources ;

·         Vérifier l’éligibilité et la conformité des dépenses ainsi que du respect des procédures de passation de marchés avant tout engagement de dépenses ;

·         Vérifier la tenue correcte des écritures ;

·         Vérifier le bon fonctionnement du suivi de l’utilisation et de la gestion du matériel.

 

b)     En matière d’audit interne :

- Mettre en place les premiers documents de l’audit interne: charte d’audit et manuel d’audit interne

- Proposer et faire valider annuellement  par le comité de pilotage le programme de revue annuel de la coordination du Projet ;Ce programme sera basé sur une cartographie des risques

- Veiller à la sauvegarde des actifs du Projet, la qualité des informations et des procédures de gestion, l’application des instructions issues des manuels de procédures, règlements, notes, etc…et l’utilisation économique, efficiente et efficace des ressources.

- Vérifier le respect des procédures de gestion et proposer au Coordinateur les modifications de nature à améliorer ces procédures et participer, en liaison avec les spécialistes concernés, à la codification des nouvelles procédures et à leur mise à jour.

- Participer à l’organisation de la circulation et de la périodicité des informations de gestion entre les différents services à tous les niveaux

- Contrôler les sources de financement

- Procéder à l’Audit opérationnel des fonctions du Projet

- Etablir un rapport d’audit interne trimestriel sur les travaux effectués au cours de la période, ledit rapport devra être disponible dans les 45 jours qui suivent la fin du trimestre ; et appuyer à la mise en œuvre des recommandations du rapport ;

 En résumé, l’auditeur interne aura les tâches ci-après :

 Evaluation de l’application des Manuels du Projet et des systèmes de contrôle interne:

 ·       évaluer l’application des Manuels d’exécution et des procédures administratives et financières aussi bien au sein de l’UEP qu’auprès de ses bénéficiaires et partenaires;

·                     identifier les faiblesses et proposer la mise à jour des Manuels d’exécution et des procédures administratives et financières et s’assurer de leur application effective ;

·                     évaluer le système de contrôle interne en vigueur au sein du Projet et proposer d’éventuelles améliorations ;

·                     effectuer un audit continu de la performance du dispositif de contrôle interne. Identifier les faiblesses et proposer les mesures correctives à titre de recommandations;

·         Veiller à ce que les procédures appliquées au niveau de toutes les entités (y compris les micros projets au niveau des Wilayas ) qui sont impliquées dans la gestion des fonds gérés par le PGDP soient conformes aux accords de financement et aux principes de transparence et de saine gestion. Il prêtera une attention particulière, notamment au respect des pratiques saines en matière de gestion financière et de passation de marché et administration générale

 Evaluation des opérations financières, comptables et administratives du Projet:

 ·                     identifier et détecter les risques liés aux opérations comptables et financières du Projet et recommander des mesures pour anticiper leur occurrence ;

·                     mettre en place un mécanisme formel pour enquêter et répondre aux plaintes formulées par des tiers concernant les opérations et les décisions du Projet ;

·                     évaluer les systèmes d'information et de gestion ainsi que des outils d'aide à la décision existant au sein du Projet et proposer des améliorations ;

·                     Mener des missions spéciales d’investigation ainsi que des contrôles inopinés dans  toutes les entités intervenant dans les activités gérées au niveau des différents échelons de la mise en œuvre (y compris les micros projets; ces investigations et contrôles portent sur les services administratifs y compris la passation de marché, comptables, financiers et techniques des différents acteurs impliqués à quelque niveau que ce soit dans l’exécution des activités du projet ;

·                     évaluer la fiabilité des opérations comptables et financières du Projet notamment :

o   éligibilité des dépenses, respect des allocations budgétaires et catégorielles,

o   justification des dépenses : contrôle de la force probante et de l’authenticité des pièces justificatives (absence de ratures, d’indices de falsification, etc.),

o   qualité et efficacité du classement et de l’archivage des pièces comptables ;

o   exhaustivité des informations figurant dans les situations mensuelles de suivi des remboursements des crédits accordés aux communes et des autofinancements dus par les communes.

·                     et proposer des améliorations dans l’organisation, sur les procédures et la méthodologie du travail ; proposer des mises à jour des procédures comptables et du système de contrôle interne correspondant et appuyer les acteurs intervenants dans le Projet à la maitrise de ces procédures ;

·                     Examiner l’efficacité de la protection des acquis : codification des immobilisations, système et outils de gestion de la comptabilité matière (inventaires des immobilisations, livres et divers documents d’enregistrement de la comptabilité matière, fiches de stock

·                     conduire inopinément ou participer à l’inventaire physique périodique des actifs acquis dans le cadre du Projet (immobilisations, stocks de fournitures, caisses) ;

·                     s’assurer et évaluer constamment la qualité des ressources humaines et matérielles affectées à la gestion des ressources financières ;

 Evaluation de la performance opérationnelle du Projet :

 ·                     évaluer la performance du Projet en terme opérationnel (revue des indicateurs de décaissements par exemple) et identifier les possibilités d’amélioration selon les critères suivants :

-          économie : réduction de la consommation des ressources ;

-          efficience : amélioration du rapport entre les besoins et les services et les ressources consommées à cette fin ; et

-          efficacité : mesure dans laquelle les buts visés ou l’impact attendu ont été atteints. ;

·                     identifier les risques liés à l’organisation et à la gestion du Projet et proposer des mesures pour les anticiper et/ou les corriger ;

·                     Assurer le contrôle des réalisations physiques du projet, le respect des normes financières et, l’application des normes de gestion issues des manuels de procédures ;

·                     proposer de faire appel au service d’Expert ou d’un Cabinet d’audit spécialisé, en cas de besoin, pour effectuer les travaux d’audit technique et audit de gestion ;

·                     Exécuter toutes missions qui pourraient s’avérer nécessaires à la bonne marche du Projet  à la demande du Coordonnateur technique et validé par le Coordinateur National et le comité de pilotage

 Préparation de l’audit externe :

 ·                     vérifier l’exécution technico-financière du PTA avant chaque audit externe;

·                     superviser et vérifier les dossiers à présenter aux missions d’audit annuel et/ou intérimaire et préparer les dispositifs pour l’accueil des Auditeurs externes ;

·                     faire suivre la mise en application des recommandations émises par les Auditeurs externes ;

·                     assister l'équipe du Projet dans la finalisation du PTA et du budget annuel ;

·                     rendre opérationnels et efficaces les systèmes en place par la formation des agents à leur utilisation.

 2. QUALIFICATIONS:

L’Auditeur Interne doit être suffisamment qualifié et doit disposer les qualifications minimales requises suivantes :

·         Un diplôme universitaire d’études supérieures (minimum Bac+5) dans le domaine comptable et financier ou équivalent ;

·         Expérience professionnelle de cinq (5) ans au minimum avec au moins trois (3) ans en tant qu’Auditeur au sein d’un Cabinet d’audit et d’expertise comptable;

·         Une solide expérience dans l’audit interne des projets financés par les principaux bailleurs de fonds ;

·         Une bonne connaissance de la gestion des projets financés par la Banque mondiale serait un atout;

·         Une bonne connaissance des procédures administratives et financières et des diverses directives de passation de marchés et de décaissement de la Banque mondiale ;

·         Une bonne connaissance des systèmes de gestion financière informatisée et des logiciels de comptabilité générale, analytique, budgétaire et financière et de gestion de projet ;

·         Une bonne maîtrise du français écrit et oral ; la connaissance de l’anglais serait un atout ;

 3. LANGUE DE TRAVAIL:

Le titulaire du poste devra manier parfaitement le Français. La connaissance de l’Arabe ou de l’Anglais est également souhaitée.

 4. OUTIL INFORMATIQUE :

Le candidat au poste devra maîtriser l’outil informatique (Word, Excel, power Point etc…)

 5. DUREE:

La durée du contrat est de 1 an renouvelable avec reconduction sur la base de performance

 6. LOCALISATION:

L’Auditeur Interne sera basé à Nouakchott. Il sera en temps partiel au niveau du projet. Il doit être présent au projet pendant 5 jours par mois soit 15 jours par trimestre.

Le dossier de candidature doit parvenir au Secrétariat dudit Projet à la Direction de la Protection de la Nature au plus tard le Mardi 24 Janvier 2017 à 15 h 00 mn et doit comprendre :

-          Lettre de motivation manuscrite adressée au Coordinateur du Projet,

-          Un curriculum vitaé paraphé, daté et signé,

-          Des copies légalisées des diplômes et attestations.

Seules les références attestées par les maîtres d’ouvrages seront prises en considération lors de l’évaluation.

Diop Boubacar

 

 

 

 

Ministère de l’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

 dIRECTION DE LA PROTECTION DE LA NATURE

 PROJET GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

 

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN SPECIALISTE EN SUIVI-EVALUATION AU  PROFIT DU PROJET DE GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

 

          1. CONTEXTE 

 Le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie a obtenu , du Fonds pour l’Environnement Mondial, le financement du Projet de Gestion Durable des Paysages (PGDP) qui ambitionne de soutenir des interventions ciblées et des investissements au niveau communautaire visant à intégrer la biodiversité dans la gestion durable des terres, de l'eau et des forêts d'un certain nombre d'écosystèmes productifs, en suivant deux approches complémentaires : (i) une approche intégrée de chaîne de valeur; et  ii) une approche de gestion intégrée du paysage.

 Le projet cible les écosystèmes productifs dégradés présentant un potentiel élevé de préservation et de régénération de l'Acacia Senegal et l'Acacia Seyal.

Le projet financera, sur une période de cinq (5) ans, des activités de Gestion Durable des Paysages qui répondent aux besoins des systèmes (sur le plan de la production de gomme arabique, de produits forestiers non ligneux et de fourrage), maintiendra et renforcera trois services éco systémiques sélectionnés, à savoir : (i) la gomme arabique, d'autres produits forestiers non ligneux et le fourrage ; (ii) la conservation de la biodiversité, la conservation des sols et des eaux, et le stockage du carbone dans la végétation et les sols.

La coordination du projet et le suivi de ces activités seront effectués par l’Unité de Gestion du Projet (UGP) au sein de la DPN du MEDD.

Pour sa dotation en personnel externe, l’UGP envisage le recrutement d’un  cadre de niveau supérieur spécialiste en suivi évaluation pour renforcer sa capacité de fonctionnement dans le cadre de l’exécution de son programme.

2. MANDAT:

 Sous la supervision et la responsabilité du Coordinateur du Projet, le Chargé du Suivi-évaluation aura pour tâches:

·         La finalisation avec l’OSS du système de suivi & évaluation développé (draft provisoire décembre 2015);

·         la supervision de la collecte de l’ensemble des données utiles pour le suivi-évaluation des activités du projet et de leur impact;

·         la gestion de la base de données S&E, en collaboration avec l’UCP et la Direction DPCID du MEDD, en veillant notamment à l’intégration des données dans les systèmes d’information du MEDD et le SIG prévu par ce projet;

·         l’analyse des différents indicateurs de suivi et d’impact en collaboration  avec l’UCP et  l’OSS

·         la présentation des résultats du Projet (exécution et impacts) à tous les partenaires : le Comité de Pilotage, MEDD, Banque Mondiale et les bénéficiaires du Projet

·         la publication des rapports sur l’état d’avancement du programme, aussi en ligne. 

 

3. QUALIFICATIONS:

Le Chargé du Suivi-évaluation doit être de formation (Agro)-économiste, ou Statisticien, ou (Agro)-écologiste ou Forestière

4. EXPERIENCES:

Le titulaire du poste devra répondre au profil suivant:

·         Avoir une expérience d’au moins 3 ans, dans le domaine du S&E des projets de développement

·         Avoir une bonne capacité d’analyse  économique

5. LANGUE DE TRAVAIL:

Le titulaire du poste devra manier parfaitement le Français. La connaissance de l’Arabe ou de l’Anglais est également souhaitée.

6. OUTIL INFORMATIQUE :

Le candidat au poste devra maîtriser l’outil informatique et en particulier EXCEL et ACCESS.

7. DUREE:

La durée du contrat est de 1 an renouvelable par tacite reconduction au besoin et selon la disponibilité des ressources.

8. LOCALISATION:

Le Spécialiste en S&E  sera basé à Nouakchott.

9. DOSSIER DE CANDIDATURE

Les candidats intéressés par ce poste sont invités à déposer leur dossier au Secrétariat de la Direction de la Protection de la Nature du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable au plus tard le 24/06/2016 à 12H00.

  

LE COORDINATEUR NATIONAL DU PROJET

BOUBACAR DIOP

 

Ministère de l’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

 

DIRECTION DE LA PROTECTION DE LA NATURE

 

Projet de GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

  

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN (UNE) SECRETAIRE DE DIRECTION AU  PROFIT DU PROJET DE GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

        1. CONTEXTE 

Le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie a obtenu , du Fonds pour l’Environnement Mondial , le financement du Projet de Gestion Durable des Paysages (PGDP) qui ambitionne de soutenir des interventions ciblées et des investissements au niveau communautaire visant à intégrer la biodiversité dans la gestion durable des terres, de l'eau et des forêts d'un certain nombre d'écosystèmes productifs, en suivant deux approches complémentaires : (i) une approche intégrée de chaîne de valeur; et  ii) une approche de gestion intégrée du paysage.

Le projet cible les écosystèmes productifs dégradés présentant un potentiel élevé de préservation et de régénération de l'Acacia Senegal et l'Acacia Seyal.

Le projet financera, sur une période de cinq (5) ans, des activités de Gestion Durable des Paysages qui répondent aux besoins des systèmes (sur le plan de la production de gomme arabique, de produits forestiers non ligneux et de fourrage), maintiendra et renforcera trois services éco systémiques sélectionnés, à savoir : (i) la gomme arabique, d'autres produits forestiers non ligneux et le fourrage ; (ii) la conservation de la biodiversité, la conservation des sols et des eaux, et le stockage du carbone dans la végétation et les sols    

La coordination du projet et le suivi de ces activités seront effectués par l’Unité de Gestion du Projet (UGP) au sein de la DPN du MEDD.

Pour sa dotation en personnel externe, l’UGP envisage le recrutement d’un (une) Secrétaire de direction  au niveau de l’Unité de Gestion du Projet  pour renforcer sa capacité de fonctionnement dans le cadre de l’exécution de son programme.

                                                                                                          

2. MANDAT

Sous l'autorité du coordinateur du PGDP, le (la) Secrétaire est chargé (e) du traitement de texte, de la correspondance et du courrier. Il (elle) peut être appelé(e) à faire des photocopies, du classement des documents des experts et collaborateurs qu’il (elle) assiste. Le (la) secrétaire peut être appelé(e) à appuyer le PGDP au besoin, à ce titre à réceptionner les appels téléphoniques et à gérer le courrier arrivé et départ. Plus spécifiquement le (la) secrétaire aura comme tâches:

·         Assister le coordonnateur dans la planification et coordination de la mise en œuvre des activités du projet notamment l'élaboration et la présentation en temps opportun des plans de travail, et les progrès des rapports trimestriels et financiers du projet

·          Assister le coordinateur du projet dans la préparation des différents rapports du projet.

·         Soutenir l'administration du budget alloué pour le projet en conformité avec les principes édictés dans l’accord de don et les manuels du projet

·         Aider au suivi des progrès des composantes du projet pour assurer le respect des procédures opérationnelles et financières édictées dans les documents et manuels du projet

·         Travailler en étroite collaboration avec l'UGP et les URC et se familiariser avec les procédures et les directives de la Banque mondiale, et aider le coordinateur à s'assurer que les structures de mise en œuvre du projet adhèrent à ces règles et qu’elles sont utilisées dans la mise en œuvre des activités du projet, les allocations et les dépenses budgétaires.

·         Organiser la logistique des séminaires, ateliers et des formations ;

·         Organiser les voyages nationaux, réservation d’hôtel, et autres appuis logistiques pour les missions;

·         (Iii) Aider le coordinateur et le responsable de la passation des marchés dans la préparation et la mise à jour du plan de passation des marchés

·         (Iv) Travailler en étroite collaboration avec l'UGP dans la préparation des rapports d'étape sur l'état des décaissements, les activités de passation des marchés et soumettre des rapports au coordinateur du projet;

·         Faciliter la collaboration avec les Ministères, du CNP, le secteur privé, la société civile et d'autres parties prenantes.

·         Travailler en étroite collaboration avec les Ministères, organisations non gouvernementales et d'autres organismes participants à la mise en œuvre du projet pour faciliter la préparation des activités à soumettre au CNP;

·         Effectuer les travaux de traitement de texte qui lui sont confiés par sa hiérarchie.

·         Classer le courrier, les courriels et les documents de sa hiérarchie.

·         Réceptionner et enregistrer le courrier des services qu’elle appuie (reçu, transféré et transmis).

·         Répondre au téléphone et noter les messages en l'absence des personnes demandées.

·         Enregistrer les données des rapports, des correspondances, des documents et des circulaires ou tout autre document qui lui seront remis.

·         Assurer l’archivage systématique et ordonné de tous les documents relatifs au projet

·         Procéder à l'enregistrement du courrier départ et arrivée ainsi qu’au classement des correspondances.

·         Rédiger les lettres courantes et notes de services déjà codifiées sur instruction de son supérieur hiérarchique.

·         Organiser les rendez-vous de travail et acheminer les intéressés auprès des personnes concernées.

·         Saisir et imprimer des données sur ordinateurs

·         Transmettre  les fax et les courriels aux intéressés

·         Effectuer les photocopies ou les faire effectuer

·         Collaborer aux activités logistiques des missions de terrain (préparation des ordres de mission, transmission des messages aux régions)

·         Effectuer toutes les autres tâches connexes qui lui sont confiées par son supérieur hiérarchique ou par les autres spécialistes et experts qu’elle est chargée d’assister.

 

3. QUALIFICATIONS:

 

Le (la) secrétaire de direction peut avoir le niveau équivalant au bac  possédant une formation en bureautique ou en secrétariat de direction 

 

4. EXPERIENCES:

 Le titulaire du poste devra répondre au profil suivant:

- Avoir au moins 3 ans d’expérience  dans la tenue d’un secrétariat de direction d’une administration publique ou privée , ou dans un projet financé par l’IDA (Banque Mondiale).

 

5. LANGUE DE TRAVAIL:

 

Le titulaire du poste devra manier parfaitement le Français. La connaissance de l’Arabe ou de l’Anglais est également souhaitée.

 

6. OUTIL INFORMATIQUE :

 

Le (la) candidat (e) au poste devra maîtriser l’outil informatique, notamment l’utilisation des logiciels Word, Excel et Access.

 

7. DUREE:

 La durée du contrat est d’une année renouvelable par tacite reconduction

 8. LOCALISATION:

 Le (la) secrétaire de direction sera basé(e) à Nouakchott.

 9. DOSSIER DE CANDIDATURE

 Les candidats intéressés par ce poste sont invités à déposer leur dossier au Secrétariat de la Direction de la Protection de la Nature du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable au plus tard le 24/06/2016 à 12H00.

  

 

LE COORDINATEUR NATIONAL DU PROJET

BOUBACAR DIOP

 

 

Ministère de l’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

DIRECTION DE LA PROTECTION DE LA NATURE

 

Projet de GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

 

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN EXPERT EN AGROFORESTERIE AU  PROFIT DU PROJET DE GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

1. CONTEXTE 

    

Le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie a obtenu , du Fonds pour l’Environnement Mondial , le financement du Projet de Gestion Durable des Paysages (PGDP) qui ambitionne de soutenir des interventions ciblées et des investissements au niveau communautaire visant à intégrer la biodiversité dans la gestion durable des terres, de l'eau et des forêts d'un certain nombre d'écosystèmes productifs, en suivant deux approches complémentaires : (i) une approche intégrée de chaîne de valeur; et  ii) une approche de gestion intégrée du paysage.

Le projet cible les écosystèmes productifs dégradés présentant un potentiel élevé de préservation et de régénération de l'Acacia Senegal et l'Acacia Seyal.

Le projet financera, sur une période de cinq (5) ans, des activités de Gestion Durable des Paysages qui répondent aux besoins des systèmes (sur le plan de la production de gomme arabique, de produits forestiers non ligneux et de fourrage), maintiendra et renforcera trois services éco systémiques sélectionnés, à savoir : (i) la gomme arabique, d'autres produits forestiers non ligneux et le fourrage ; (ii) la conservation de la biodiversité, la conservation des sols et des eaux, et le stockage du carbone dans la végétation et les sols.

La coordination du projet et le suivi de ces activités seront effectués par l’Unité de Gestion du Projet (UGP) au sein de la DPN du MEDD.

Pour sa dotation en personnel externe, l’UGP envisage le recrutement d’un  expert en agroforesterie pour renforcer sa capacité de fonctionnement dans le cadre de l’exécution de son programme.

2. Mandat:

Sous la supervision et la responsabilité du Coordinateur du Projet, l’expert en agro foresterie définira, suivre et contrôler les programmes du PGDP dans le domaine de l’agroforesterie.  En d’autres termes, il aura pour tâches :

-  de Coordonner et suivre les actions de Conseil Rural à travers les Unités Régionales de Coordination du Projet

- D’apporter l’appui technique et pédagogique aux wilayas en vue de la conception des méthodes d’intervention,  d’identification continue des thèmes à diffuser, de l’élaboration des outils, supports et documentation pédagogique

- Faciliter les échanges d’information et d’expérience entre wilayas

·         Recueillir les innovations résultant des pratiques paysannes et des travaux de recherche, en particulier dans le domaine de la régénération des écosystèmes gomme arabique incluant les différentes pratiques expérimentées concernant la conservation d’eau dans les sols  à l’intérieur et à l’extérieur du pays et les traduire sous des formes permettant leur diffusion à travers les canaux appropriés de la vulgarisation et de la formation

·         Entretenir les relations entre la recherche agronomique et vétérinaire et les Associations villageoises afin d’harmoniser les contenus et approches de la Recherche-Développement

·         Suivre et contrôler l’utilisation des ressources matérielles sous sa responsabilité

·         Rendre compte au Coordinateur du PGDP

·         L’élaboration, avec les institutions de recherche (CNRADA, CNERV) des programmes de Recherche-Développement susceptibles d’apporter une amélioration significative des activités du PGDP

·         Participer au processus de planification annuel de la mise en œuvre des activités du projet

·         Voyage régulièrement sur le terrain pour diriger et superviser les la mise en œuvre des plans de travail annuels dans le domaine de la gestion des paysages et de l'agroforesterie,

·          Documenter les meilleures pratiques mises en œuvre par le projet et recommander des stratégies et des approches d'échelle,

·         Travailler en étroite collaboration avec les autres spécialistes travaillant dans le domaine de l'agriculture, des ressources en eau et la mobilisation communautaire pour favoriser le développement et la gestion intégrée des ressources naturelles dans les approches participatives.

·         Fournir un appui technique et des conseils aux activités et tâches associées visant à renforcer la capacité institutionnelle et réglementaire dans la mise en œuvre des activités du projet liées à la gestion forestière,

·         Participer à l'augmentation programme de sensibilisation du public sur l'importance de la la restauration des Acacia Senegal dans la gestion de l'environnement et des retombées économiques y associées,

·         Participer aux programmes de formation du personnel forestier du MEDD et des communautés des zones d’intervention du projet,

·         Coordonner la formulation et l'examen des lignes directrices et des règlements liés à la plantation de gommiers dans les zones du projet

·         Aider à la création et la mise à jour du système d'information spatiale des gommerais des zones du projet

·         Participer la sensibilisation du secteur privé et des communautés sur le potentiel de la foresterie dans la provision des moyens de subsistance aux communautés villageoises
-Participer à la préparation de matériel de vulgarisation des meilleures pratiques de la gestion durable des paysages

·         Aider l’UGP, les communautés concernées dans la démarcation des zones limites de la réserve forestière, aux activités liées aux choix des meilleures semences d’acacia Senegal et superviser les activités de mise en œuvre des pépinières et plantation des arbres.

·         Participer à l'évaluation des besoins de formation du personnel forestier du MEDD et les fournisseurs de services associés

·          Formuler le programme de formation continue pour le personnel forestier et le cours de formation à induction pour les fournisseurs de services.

3. QUALIFICATIONS:

 

Agro-écologiste ou Agronome de formation, spécialiste des questions de recherche-développement, de la programmation et de la planification.

 

4. EXPERIENCES:

 

Le titulaire du poste devra répondre au profil suivant:

·         Avoir au moins 5 ans d’expérience en organisation de la vulgarisation et de la formation en Recherche-Développement dans un service d’appui et de conseil agricole,

·         Avoir des connaissances parfaites de la zone d’intervention du projet

 

5. LANGUE DE TRAVAIL:

 

Le titulaire du poste devra manier parfaitement le Français. La connaissance de l’Arabe ou de l’Anglais est également souhaitée.

 

6. OUTIL INFORMATIQUE :

 

Le candidat au poste devra maîtriser l’outil informatique.

 

7. DUREE:

 

La durée du contrat est de 1 an renouvelables par tacite reconduction

 

8. LOCALISATION:

 

Le Spécialiste de l’agroforesterie  sera basé à Nouakchott.

 

9. DOSSIER DE CANDIDATURE

 

Les candidats intéressés par ce poste sont invités à déposer leur dossier à l’UGP au Secrétariat de la Direction de la Protection de la Nature du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable au plus tard le 24/06/2016 à 12H00.

 

LE COORDINATEUR NATIONAL DU PROJET

                                                                       BOUBACAR DIOP

 

Ministère de l’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

 

DIRECTION DE LA PROTECTION DE LA NATURE

 

 

Projet de GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

 

 

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN ASSISTANT TECHNIQUE AU  PROFIT DU PROJET DE GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

        1. CONTEXTE 

   

        Le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie a obtenu , du Fonds pour l’Environnement Mondial , le financement du Projet de Gestion Durable des Paysages (PGDP) qui ambitionne de soutenir des interventions ciblées et des investissements au niveau communautaire visant à intégrer la biodiversité dans la gestion durable des terres, de l'eau et des forêts d'un certain nombre d'écosystèmes productifs, en suivant deux approches complémentaires : (i) une approche intégrée de chaîne de valeur; et  ii) une approche de gestion intégrée du paysage.

      

Le projet cible les écosystèmes productifs dégradés présentant un potentiel élevé de préservation et de régénération de l'Acacia Senegal et l'Acacia Seyal.

       

Le projet financera, sur une période de cinq (5) ans, des activités de Gestion Durable des Paysages qui répondent aux besoins des systèmes (sur le plan de la production de gomme arabique, de produits forestiers non ligneux et de fourrage), maintiendra et renforcera trois services éco systémiques sélectionnés, à savoir : (i) la gomme arabique, d'autres produits forestiers non ligneux et le fourrage ; (ii) la conservation de la biodiversité, la conservation des sols et des eaux, et le stockage du carbone dans la végétation et les sols.

        

La coordination du projet et le suivi de ces activités seront effectués par l’Unité de Gestion du Projet (UGP) au sein de la DPN du MEDD.

  

Pour sa dotation en personnel externe, l’UGP envisage le recrutement d’un Assistant technique pour renforcer sa capacité de fonctionnement dans le cadre de l’exécution de son programme.

 

2. MANDAT:

 

Sous la supervision du Coordinateur de l’Unité de Gestion du PGDP, l’Assistant technique du projet aura pour tâches :

 

-          Appuyer et conseiller  l’équipe du PGDP dans la mise en œuvre des activités du projet conformément aux dispositions du Document du projet (PAD) et celles des manuels du projet (manuel d’exécution et manuel des procédures administratives, financières et comptables).

-          Assister l’équipe du projet dans la préparation des Plans de Travail Annuels  en relation avec les indicateurs de résultats du projet

-          Assister l’équipe du projet dans la préparation des différents ateliers du projet (lancement du projet, de formations, etc.)

-          Appuyer les équipes régionales dans l’accomplissement de leurs missions de mise en œuvre des activités prévues dans les PTBA auprès des ADC-ABV et leur cohérence avec les Plans de Développement communaux  (PDC) de leurs communes d’appartenance

-          Appuyer le suivi des  Animateurs/Facilitateurs dans la mise en œuvre des conventions avec le PGDP

-          Contribuer à instaurer l’esprit d’équipe au sein de l’UGP, des URCS , des ADC-ABV et facilitation des relations entre ces instances 

-          Appuyer la planification et la rédaction des différents rapports d'activités du PGDP.

-          Effectuer toutes les autres tâches connexes qui lui seront confiées par le coordinateur.

 

3. QUALIFICATIONS:

 

Environnementaliste, ou Socio-Environnementaliste de haut niveau ou équivalent, spécialiste des questions environnementales, de la programmation et de la planification.

 

4. EXPERIENCES:

 

Le titulaire du poste devra répondre au profil suivant:

·         Avoir au moins 10 ans d’expérience dans les activités de protection de l’environnement, de planification et de programmation des projets et  programmes de développement rural et de l’environnement.

 

·         Avoir une bonne expérience dans l’analyse des problèmes environnementaux et de leurs Impacts.

 

·         Avoir une grande expérience dans le domaine de la Gestion des Ressources Naturelles (GRN) et de la mise en œuvre de projets financés  par la Banque Mondiale

·         Avoir des connaissances parfaites de la zone d’intervention du projet

 

5. LANGUE DE TRAVAIL:

 

Le titulaire du poste devra manier parfaitement le Français. La connaissance de l’Arabe ou de l’Anglais est également souhaitée.

 

6. DUREE:

La durée du contrat est à temps partiel  pour une durée  de 15 jours par mois  soit cent quatre-vingt jours (180j) par an.

 

7. LOCALISATION:

 

L’Assistant technique sera basé à Nouakchott et aura à effectuer des déplacements dans la zone d’intervention du Projet.

 

8. DOSSIER DE CANDIDATURE

 

Les candidats intéressés par ce poste sont invités à déposer leur dossier au Secrétariat de la Direction de la Protection de la Nature du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable au plus tard le 24/06/2016 à 12H00.

 

 

LE COORDINATEUR NATIONAL DU PROJET

BOUBACAR DIOP

 

   

 

Ministère de l’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

 

DIRECTION DE LA PROTECTION DE LA NATURE

 

 

Projet de GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

 

 

AVIS DE RECRUTEMENT DE TROIS (3) FACILITATEURS AU  PROFIT DU PROJET DE GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

        1. CONTEXTE 

    

        Le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie a obtenu , du Fonds pour l’Environnement Mondial , le financement du Projet de Gestion Durable des Paysages (PGDP) qui ambitionne de soutenir des interventions ciblées et des investissements au niveau communautaire visant à intégrer la biodiversité dans la gestion durable des terres, de l'eau et des forêts d'un certain nombre d'écosystèmes productifs, en suivant deux approches complémentaires : (i) une approche intégrée de chaîne de valeur; et  ii) une approche de gestion intégrée du paysage.

      

Le projet cible les écosystèmes productifs dégradés présentant un potentiel élevé de préservation et de régénération de l'Acacia Senegal et l'Acacia Seyal.

       

Le projet financera, sur une période de cinq (5) ans, des activités de Gestion Durable des Paysages qui répondent aux besoins des systèmes (sur le plan de la production de gomme arabique, de produits forestiers non ligneux et de fourrage), maintiendra et renforcera trois services éco systémiques sélectionnés, à savoir : (i) la gomme arabique, d'autres produits forestiers non ligneux et le fourrage ; (ii) la conservation de la biodiversité, la conservation des sols et des eaux, et le stockage du carbone dans la végétation et les sols.

        

La coordination du projet et le suivi de ces activités seront effectués par l’Unité de Gestion du Projet (UGP) au sein de la DPN du MEDD.

 

     

Pour sa dotation en personnel externe, l’UGP envisage le recrutement d’un Facilitateur par région d’intervention (Trarza, Brakna et Gorgol) pour renforcer sa capacité de fonctionnement dans le cadre de l’exécution de son programme.

 

2. MANDAT

 

Le Facilitateur ou animateur est une ONG ou Bureau d’études régulièrement enregistrés en Mauritanie et qui effectuent sur le terrain un travail de développement à la base avec les communautés rurales et qui sera  recruté par le PGDP. Sous la responsabilité du Coordinateur de l’Unité de Gestion du Projet (UGP)  et sous la supervision directe du Délégué Régional du MEDD  de la région d’intervention du PGDP,  le Facilitateur est chargé des tâches suivantes :

  • assister les ADC, les ABV et les Communes dans (i) l'intégration des objectifs et des activités du projet dans les plans communaux locaux pour un renforcement mutuel, en étroite collaboration avec le LGDT et le Projet régional d'appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), (ii) la préparation des plans d’activités des ADC -ABV et la soumission des demandes de financement de leurs microprojets communautaires à l’URC ;

 

  • Assister les ADC et ABV dans la mise en place de structures et outils de gestion pour l’exploitation et la maintenance des ouvrages finis et des équipements réceptionnés.

§  Conduire des animations sur les objectifs et les étapes du PGDP

§  Conduire des campagnes de sensibilisation sur la dégradation des sols; contribuer à l'analyse des causes profondes avec les populations;

§  Participer à l'organisation des activités de renforcement des capacités des ADC/ABV

§  S'assurer de la participation des femmes et des groupes marginalisés aux activités de préparation du PGDP;

§  Accompagner les équipes de consultants et l'équipe  PGDP dans leurs missions et s'assurer de la compréhension par les communautés des messages transmis lors de ces missions; assurer le suivi sur le terrain de ces missions

§  S'assurer de la mise en place et du bon fonctionnement des mécanismes de communication retenus par les ADC/ABV

§  Suivre les interventions des différents acteurs sur le terrain (muraille verte, PRAPS, ONGs, les différents services techniques sur les sites) et suggère des moyens d'harmoniser les approches; participer aux concertations locales et régionales en relation avec les activités des ADC/ABV;

§  Assister les ADC/ABV dans l'identification et le montage des microprojets admissibles au PGDP;

§  Signaler à l'équipe de l’URC tout problème ou incompréhension qui pourrait survenir sur les  sites du PGDP ;

§  Apporter un appui aux ABV et ADC dans l’exécution des MPC et, notamment s’assurer du respect des spécifications des MPC et des Termes de Références des Consultants ou entrepreneurs chargés des travaux.

 

§  Effectuer un suivi du respect des préoccupations environnementales et Genre du PGDP dans l’exécution des MPC, notamment en se concertant avec les membres du sous-comité chargé de la gestion des ressources naturelles et de la protection environnementale des ADC.

 

§  Apporter, au besoin, un appui aux Agents de Vulgarisation de Base sur le terrain, conformément au programme de visites convenu périodiquement avec l’appui éventuel de consultants extérieurs au projet, en matière de gestion participative des forêts, de gestion pastorale, de travaux antiérosifs, etc.

§  Apporter une assistance aux AVB, avec l’appui de personnes ressources extérieures au projet, dans la formation des villageois (en groupes, ou auxiliaires attachés à des activités spécifiques).

 

§  appuyer dans la mise en place de comité de gestion (technique, financière et suivi) des projets des ADC 

§  une assistance à la gestion des installations (approvisionnement en eau, moulins à grain, etc.), à la gestion technique des micros entreprises privées et/ou communautaires.

 

§  Participer à l'élaboration du système de suivi participatif des ADC/ABV et sera  appelé à participer à l’exécution du suivi d’impact écologique notamment en veillant au prélèvement des échantillons (fertilité des terres agricoles) et à l’exécution de travaux de suivi biologique (suivi de la végétation).

 

§  Participer à l’organisation, au niveau du terrain, de toutes les activités en rapport avec l’établissement, la passation de contrats et leur exécution, l’assistance aux ADC/AVB dans la formation des villageois, et toute autre assistance requise par les villageois qui pourrait contribuer à assurer la durabilité du programme.

 

§  Peut être appelé à contribuer à la résolution de problèmes sociaux apparus dans le cadre de l’exécution du Projet.

 

§  Peut être appelé, à la demande du Chargé de programme ou de certains responsables de l’URC à réaliser d’autres missions ponctuelles sur le terrain.

 

§  Assister l’URC dans toute autre tâche connexe visant une meilleure mise en œuvre des activités du projet.

 

 

3- DUREE DE LA FACILITATION

La facilitation  est prévue pour une durée d’une année  à compter de la date de signature du contrat qui peut être renouvelé après évaluation de performance des services fournis, auprès des ADC-’ABV et des communes d’intervention et suivant les besoins du projet.

4- RESULTATS/PRODUITS ATTENDUS
Les résultats attendus de la part du facilitateur sont les suivants :
·         Un encadrement rapproché des ADC-ABV par le facilitateur qui mettra à leur disposition le personnel requis de proximité.

·         Un rapport mensuel d’activités  en deux (2) exemplaires dont une copie pour l’URC et une copie à l’UGP ;  le format de ce rapport sera développé avec le responsable SE de l’UGP, de manière à permettre un suivi des résultats par activité, ainsi qu’un relais des informations provenant du terrain, vers la base de données du Projet. 

5- QUALIFICATION DU FACILITATEUR :

 

Les candidatures sont ouvertes aux ONG et bureaux d’études  ayant une expérience d’appui aux organisations socioprofessionnelles en milieu rural  dans l’élaboration de leur plan de développement communautaire ; seront consultés en particulier  les ONGs, et  bureaux d’études ayant fait preuve des meilleures performances dans l’appui aux Organisations Socio Professionnelles (OSP)  selon une évaluation objective  et qui auraient une expérience en matière d’encadrement et de gestion des ressources naturelles.

Les principales qualifications du facilitateur sont les suivantes :

ü  Etre une ONG, ou un bureau d’études légalement constitué et avec expérience prouvée en développement communautaire ;

ü  Avoir la capacité de mobiliser une équipe composée de :

·       un cadre ayant un niveau d’études équivalent au BAC+4 ou au BAC +2 ans + 2 années d’expérience dans le développement local lui permettant d’acquérir la compétence nécessaire pour la réalisation du travail demandé, après la formation qui lui sera dispensée. Ce cadre sera chef de mission et aura la responsabilité technique de la conduite de la mission ; et

·       au moins, deux enquêteurs, de niveau Brevet, ayant une bonne expérience en animation villageoise et/ou en conduite d’enquêtes en milieu rural.

Une expérience avérée en élaboration de plans de développement communautaires serait un  atout.

 

6 CONTRAT 

 

Les aspects contractuels feront l’objet d’une négociation.

 

7. DOSSIER DE CANDIDATURE

 

Les candidats intéressés par ce poste sont invités à déposer leur dossier au Secrétariat de la Direction de la Protection de la Nature du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable au plus tard le 24/06/2016 à 12H00.

 

 

LE COORDINATEUR NATIONAL DU PROJET

  BOUBACAR DIOP

 

Ministère de l’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

 

DIRECTION DE LA PROTECTION DE LA NATURE

 

PROJET GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

  

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN SPECIALISTE EN PASSATION DE MARCHES AU  PROFIT DU PROJET DE GESTION DURABLE DES PAYSAGES (PGDP)

 

   1. CONTEXTE 

    

        Le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie a obtenu , du Fonds pour l’Environnement Mondial , le financement du Projet de Gestion Durable des Paysages (PGDP) qui ambitionne de soutenir des interventions ciblées et des investissements au niveau communautaire visant à intégrer la biodiversité dans la gestion durable des terres, de l'eau et des forêts d'un certain nombre d'écosystèmes productifs, en suivant deux approches complémentaires : (i) une approche intégrée de chaîne de valeur; et  ii) une approche de gestion intégrée du paysage.

      

Le projet cible les écosystèmes productifs dégradés présentant un potentiel élevé de préservation et de régénération de l'Acacia Senegal et l'Acacia Seyal.

       

Le projet financera, sur une période de cinq (5) ans, des activités de Gestion Durable des Paysages qui répondent aux besoins des systèmes (sur le plan de la production de gomme arabique, de produits forestiers non ligneux et de fourrage), maintiendra et renforcera trois services éco systémiques sélectionnés, à savoir : (i) la gomme arabique, d'autres produits forestiers non ligneux et le fourrage ; (ii) la conservation de la biodiversité, la conservation des sols et des eaux, et le stockage du carbone dans la végétation et les sols.

        

La coordination du projet et le suivi de ces activités seront effectués par l’Unité de Gestion du Projet (UGP) au sein de la DPN du MEDD.

 

Pour sa dotation en personnel externe, l’UGP envisage le recrutement Responsable de Passation des Marchés dans le cadre de l’exécution de son programme.

 

2. MANDAT:

 

Sous la responsabilité du Coordinateur du PGDP  et sous la supervision du Directeur Administratif et Financier du Projet, le Spécialiste de la Passation des Marchés aura pour tâches :

Ø  la coordination globale des activités de passation des marchés du PGDP

Ø  l’élaboration et la mise à jour du plan de passation des marchés annuel du PGDP

Ø  de la conformité du plan de passation de marchés avec les dispositions énoncées dans les Accords de financement (méthodes et seuils de financement) 

Ø  l’appui aux structures d’exécution dans la maîtrise des procédures de passation de marché et pour l’élaboration des dossiers d’appel à la concurrence pour les travaux, fournitures et services de consultants,

Ø le contrôle de qualité et l’assistance à la préparation des demandes d’avis de non objection au Bailleur de Fonds, lettres d’invitation, listes restreintes, et dossiers d’appel d’offres,

Ø la participation au dépouillement, à l’analyse des offres et propositions d’adjudication au sein des commissions de dépouillement et d’analyse des offres du PGDP,

Ø la rédaction des procès-verbaux pour soumission des conclusions des travaux,

Ø la préparation des projets de marchés, ainsi que leur visa

Ø tenue d’un tableau de bord sur les délais de passation des marchés,

Ø le suivi de l’exécution des marchés

Ø toutes les activités d’approvisionnement à exécuter au nom des structures d’intervention et autres structures impliquées dans la mise en œuvre du PGDP et

Ø la participation à la supervision des activités du PGDP.

Ø Assurer la bonne gestion des opérations de passation des marchés  conformément aux dispositions du document du projet et de l’accord de don.

Ø  la mise à jour du plan de passation des marchés ;

Ø  le secrétariat des différentes Commissions de marchés et sous-Commissions d’analyses et d’évaluation ;

Ø  la programmation des contrats et des marchés  à travers l’élaboration et l’actualisation de plans annuels de passation des marchés ;

Ø  la préparation, la finalisation et le lancement des appels à concurrence suivant les différentes méthodes de passation de marchés retenues;

Ø  la préparation et la soumission des contrats pour signature ;

Ø  l’obtention des différentes approbations requises sur les documents de passation de marchés ;

Ø  l’établissement d'un rapport d'avancement sur la mise en œuvre du plan de passation de marchés ;

Ø  le classement et l’archivage des documents de passation de marchés. la programmation des contrats et des marchés  à travers l’élaboration et l’actualisation de plans annuels de passation des marchés ;

Ø  la préparation, la finalisation et le lancement des appels à concurrence suivant les différentes méthodes de passation de marchés retenues;

Ø  la préparation et la soumission des contrats pour signature ;

Ø  l’obtention des différentes approbations requises sur les documents de passation de marchés ;

Ø  l’établissement d'un rapport d'avancement sur la mise en œuvre du plan de passation de marchés ;

Ø  le classement et l’archivage des documents de passation de marchés.

Ø  appuyer la planification et la rédaction des différents rapports d'activités et contribuer à mettra à jour  la base documentaire du projet.

Ø  L’assistance technique en passation de marchés pour le compte de l’Unité de Coordination du PGDP lors des processus de passation des marchés

Ø  Sur demande du Projet, proposer les améliorations nécessaires tout au long du processus de passation de marché

Ø  L’assistance à la maitrise d’ouvrage des marchés relatifs à la réalisation et la supervision des travaux pour le compte de l’Unité de Coordination du PGDP.

Ø  Appui au spécialiste de passation de marchés du MEDD détaché au PGDP dans toutes ces activités en général et plus particulièrement dans :

·         L’évaluation des offres

·         L’attribution des marchés

·         La présentation des contrats et surtout ceux relatif aux travaux

 

3-RESULTATS ATTENDUS

Les résultats attendus de la mission du consultant national sont entre autres:

Ø  Les capacités du personnel en charge de la passation de marché au sein de l’UGP PGDP seront renforcées ;

Ø  La qualité des documents de passation des marchés préparés par l’UGP PGDP est  améliorée ;

Ø  Les rapports d’évaluation des offres seront  conformes aux procédures de la Banque

Ø  Les processus de passation des marchés  réalisés seront en conformité avec les procédures du  Projet ;

Ø  La maitrise d’ouvrage des travaux sera  réalisée dans le respect des obligations  de  toutes les parties  contractantes

 

4-ACTIONS A MENER

§  Pour le volet Assistance technique et renforcement des capacités en Passation des Marchés :

Ø  Appui au SPM  pour assurer l’obtention de l’approbation de la Banque Mondiale pour les documents élaborés (Plans de passation des marchés, Termes de référence, Rapports d’évaluation des dossiers, Contrats….) conformément aux Directives et procédures en la matière ;

Ø  Appui au SPM  dans la mise à jour et du suivi des plans de passation des marchés des travaux, fournitures et service de consultants ;

Ø  Appui au SPM dans la préparation technique des Dossiers d’Appels d’Offres (DAO) avec les cahiers de charges et les Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI), l’élaboration des Demandes des Propositions (DP);

Ø  Appui au SPM  lors  du processus de l’évaluation des offres

§  Pour le volet Assistance en maitrise d’ouvrage des travaux :

Ø  Aide au  renforcement des capacités des cadres du l’Unité de Coordination du Projet PGDP en maitrise d’ouvrage des sous-projets d’infrastructures communautaires;

Ø  Appuyer l’Unité de Coordination du Projet PGDP dans la gestion du contrat des entreprises chargées de réaliser les travaux ;

Ø  Appuyer l’Unité de Coordination du Projet PGDP dans la résolution des problèmes liés à la réalisation des travaux (problèmes des sites, plaintes, réclamations etc.) 

 

 

3. QUALIFICATIONS:

 

Le Responsable de la passation des marchés du projet peut avoir une formation  en économie, comptable, administrative ou en gestion.

 

4. EXPERIENCES:

 

Le titulaire du poste devra répondre au profil suivant:

- Avoir au moins 5 ans d’expérience  dans la passation des marchés d’une institution financée par l’IDA (Banque Mondiale).

 

5. LANGUE DE TRAVAIL:

 

Le titulaire du poste devra manier parfaitement le Français. La connaissance de l’Arabe ou de l’Anglais est également souhaitée.

 

6. OUTIL INFORMATIQUE :

Le candidat au poste devra maîtriser l’outil informatique, notamment l’utilisation des logiciels Word, Excel et Access.

 

7. DUREE:

 

La durée du contrat est d’une année renouvelable par tacite reconduction

 

8. LOCALISATION:

 

Le Responsable de la Passation Marchés  sera basé à Nouakchott.

 

 

9. DOSSIER DE CANDIDATURE

 

Les candidats intéressés par ce poste sont invités à déposer leur dossier au Secrétariat de la Direction de la Protection de la Nature du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable au plus tard le 24/06/2016 à 12H00.

 

 

LE COORDINATEUR NATIONAL DU PROJET

 

BOUBACAR DIOP

 

 

 

 

 

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE

Honneur-Fraternité-Justice

 

MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU  DEVELOPPEMENT DURABLE

 

AGENCE NATIONALE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE

 

(ANGMV)

 

                                                                                  Nouakchott, le 11/02/2016

 

 AVIS AU PUBLIC

 

L’Agence Nationale de la Grande Muraille Verte (ANGMV) lance un Avis d’appel public pour l’acquisition  de Sachets en polyéthylène noirs pour les besoins de production de plants en pépinière,  en un seul lot dont les indications  sont spécifiées ci-dessous :

 

Désignation

 

Quantité (pièce)

Sachets de germination en polyéthylène noir

 

400 000

 

 

 

Spécifications techniques :

 

 Sachet de germination en polyéthylène noir d’au moins 80 microns d’épaisseur ;

  • Hauteur sachet  25 cm et  largeur à plat 15 cm;

  • Les sachets doivent être perforés de 4 trous (0,5 cm diamètre) dans le tiers inférieur du sachet.

 

 Les  fournisseurs intéressés doivent se présenter au secrétariat, munis de leurs offres établies   en ouguiya et en toutes  taxes comprises  à  l’Agence Nationale de la Grande Muraille Verte (ANGMV) au plus tard  le 22/02/2016  avant 10h 00 GMT.

 

L’enveloppe contenant l’offre, devra être scellée et porter la mention  suivante : (Offre pour  l’acquisition de Sachets  de germination  au profit  de l’ANGMV ; A n’ouvrir qu’en séance publique)

 

La séance de délibération sera publique et se fera par une Commission d’achat désignée  à cet effet, par  l’ANGMV et aura lieu le  22 /02/2016  à  10 H00 GMT  dans  la salle de réunion de  l’Agence Nationale de la Grande Muraille Verte.

 

 Les Sachets de germination  seront  livrés à l’ANGMV en quantité et qualité requises  au plus tard le 03/03/2016 à 12h00 GMT.    

 

 

 

Cheikhna OULD MOMAHED SALEM OULD HAMMADI

 

  

 

 Ministère de l’Environnement et du Développement Durable

 Le Projet Interrégional de Gestion des Connaissances pour le renforcement des capacités pour la résilience des populations aux changements climatiques EBA SUD lance pour les besoins de la protection de ses sites à Benichab, deux appels à soumissions.

Conditions de soumissions :

Entreprise légalement constituée et en règle avec l’administration fiscale. Les offres financières (en TTC) sont à déposer dans une enveloppe scellée à l’adresse :

 Ministère de l’Environnement et du Développement Durable

 direction administrative et financière

 OFFRES PROJET EBA SUD

 LOT N°…

  AU PLUS TARD LE LUNDI 8 FEVRIER A 12 HEURES.

 

 DOSSIER D’APPEL D’OFFRES LOT 1 BLOC B 1/P

 Protection des sites de Benichab / Inchiri

LIMITE DU DELAI DE LIVRAISON : 3 JOURS APRES APPROBATION DES FACTURES.

 

ITEM

DESIGNATION ITEM

NOMBRE

1

Rouleau de grillage galvanisé de 25 M de longueur et de 150 cm de hauteur

112

      2

Piquets cornière de 2m de longueur

420

3

Poteaux en fer calibre 8 et ferraillage de 12 X 12 cm. De 2 mètres de longueur 

(1 poteau chaque 20 mètres)

140

4

Rouleau de Barbelé de 250 mètres

34

5

Kg de Fil de fer

50

6

Kg de fil tendeur galvanisé

50

7

Tonne de Ciment Portland T42,5 SR

5

8

Tonne de Gravier de Calibre 8-20 mm

10

9

Main d’oeuvre pour exécution

10 ouvriers pour 6000 UM pendant  10 jours

10

10

Forfait transport des matériaux sur le site

1

11

Futs vides avec bouchon

30

12

Appoint en Tonne d’Eau (livrée sur place)

50

 

 

 

 


  

DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

 LOT 1 BLOC N 1-2/P

 Protection des sites prioritaires de Nayema / Trarza

Portée : 20 ha (4400 ML)

LIMITE DU DELAI DE LIVRAISON: 3 JOURS APRES APPROBATION DES FACTURES.

ITEM

DESIGNATION ITEM

NOMBRE

1

Rouleau de grillage galvanisé de 25 M de longueur et de 150 cm de hauteur

176

2

Piquets cornière de 2m de longueur

880

3

Poteaux en fer calibre 8 et ferraillage de 12 X 12 cm. De 2 mètres de longueur 

(1 poteau chaque 20 mètres)

220

4

Rouleau de Barbelé de 250 mètres

18

5

Kg de fil de fer d’attache

50

6

Kg de fil tendeur galvanisé

50

7

Ciment Portland T42,5 SR

5

8

Tonne de coquillage

10

9

Main d’oeuvre pour exécution

10 ouvriers pour 6000 UM pendant  10 jours

10

10

Forfait transport des matériaux sur le site

1

11

Futs de 200 Litres vides avec bouchon

30

12

Appoint en Tonnes d’Eau

50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

République Islamique de Mauritanie
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
B.P : 1666, 2222 Nouakchott - Mauritanie

 

Ce site a été développé avec le soutiens de REPSAHEL - Amélioration de la résilience des populations sahéliennes aux mutations environnementales

© 1997 - 2015 tous droits réservés
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable